08 : Le musée des eaux de Lyon, une immersion dans l'histoire du bassin.

Dernière mise à jour : 1 mars 2019



L'ancienne usine des eaux de Saint-Clair forme à l'origine un important complexe dont subsistent deux bassins filtrants à voûtes soutenues par une trentaine de piliers, et une galerie d'aspiration. L'ensemble, propriété du Grand Lyon, est inscrit à l'inventaire des monuments historiques depuis 1988.




Le bassin a déjà eu une première mise en lumière. Pour des raisons de défaillance de matériel, l’objectif de ce projet est de renouveler entièrement l’installation d’éclairage, un nouveau concept d'éclairage a été fait pour la même occasion.



Deux axes de vision sont possibles, un premier depuis la passerelle en face du bassin, les projecteurs créent un environnement lumineux confortable et mettent en valeur la symétrie du bassin, ce point de vision permet d'apercevoir l'architecture romaine.



Toujours sur la passerelle du bassin mais en diagonale cette fois-ci. On aperçoit un deuxième axe de vision, La disposition des projecteurs sur les croisements des voûtes fait illusion à une architecture plutôt gothique et médiévale. Deux axes de vision avec un éclairage permettent d'avoir deux lectures différentes du même site.



Le projet d’éclairage permet, grâce à une conception lumière confortable, d’avoir une lecture simple du bassin. Il permet également, grâce à l’utilisation des projecteurs LED de qualité supérieure, de créer des reflets sur l'eau, quelque soit le niveau de remplissage du bassin.



Les projecteur à LED ont une puissance de 14W, et une durée de vie de 50000h contrairement aux projecteurs existants de 50W, nécessitant un changement de lampes (relamping) tous les 3 ans, Les puissances et les consommations électriques ainsi que les coûts d’entretien de cette installation ont été divisés par 4.